Un an après

20131103_141642709_iOS

Ma douce Luna,

Ce texte, comme tous les mots qui s’accrochent entre toi et moi, je voudrais le murmurer.

Je ne parviens pas expliquer pourquoi je ressens autant de pudeur à raconter l’univers dans lequel tu me transportes.

J’avais écrit pour toi, ces mots il y a déjà une éternité et en le relisant, je voudrais écrire exactement la même chose ce soir.

Pourtant tu as depuis, traversé une épreuve qui restera à jamais ta cicatrice invisible, notre cicatrice invisible.

Que reste-t-il, un an après de cet épisode trop douloureux ?

Il reste ton regard désespéré, il reste cette nuit d’angoisse dans le silence des bruits de l’hôpital, il reste cette promesse que je t’ai faite : « si tu t’en sors mon ange, je te promets que je te ferais éclater de rire au moins deux fois par jour. »

 

Tu as longtemps gardé ce visage grave des enfants que la vie a voulu accabler avec des problèmes de grands et puis un jour, tu as décidé que cela suffisait, que je devais tenir ma promesse et que pour moi aussi il était temps de tourner la page.

 

Hier soir, alors que l’on rentrait de l’école et de la crèche, nous étions toutes les trois silencieuses ; ta grande sœur était perdue dans ses pensées de petite fille complexe, moi dans les miennes de mère débordée.

Et puis j’ai senti que tu t’étais arrêtée, que tu n’étais plus dans la douceur de mon ombre. Je me suis retournée et ton visage était illuminé d’un sourire incandescent. Je regardais autour de toi ce qui pouvait bien t’apporter autant de joie mais il n’y avait rien de particulier. Tu avais juste marqué un temps d’arrêt pour me rappeler que je ne t’avais pas encore fait rire, que le soleil se couchait et que je devais tenir ma promesse.

Je me suis agenouillée pour manger un petit bout de ton sourire et je t’ai léché la joue. Tu as éclaté de rire et puis tu as repris ta route, les yeux levés vers le soleil, vers la chaleur et la vie.

About these ads

3 réponses à “Un an après

  1. Voilà…Je n’avais pas prévu de pleurer aujourd’hui. En plus je fais bien évidemment un transfert sur ma dernière à moi…
    C’est beau, Rose, ces mots de maman.

  2. C’est un rayon de soleil ta petite

  3. juste merci!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s